Après que la Société allemande d'orthodontie aligneuse (DGAO) ait été contrainte d'annuler son 6e congrès scientifique à Cologne en novembre, plus de 700 participants ont récemment profité de l'occasion pour s'informer sur les derniers développements et les possibilités de traitement avec des aligneurs à la suite du 1er congrès mondial congrès des aligneurs virtuels. L'accueil favorable à ce concept virtuel souligne une fois de plus le rôle de pionnier de la DGAO lorsqu'il s'agit d'innover.

Programme scientifique en direct, stands d'exposition et salons d'ateliers : le congrès scientifique virtuel de la DGAO pour l'orthodontie des aligneurs a offert à ses participants tout ce qu'ils savent d'un congrès analogique réel - uniquement sans contact physique. Néanmoins, l'interaction personnelle était possible : des avatars, des applications de réalité virtuelle et de nombreuses fonctions de chat, des flux en direct et des vidéoconférences assuraient le dynamisme et permettaient un contact direct avec les intervenants et les exposants. Il n'y a vraiment pas plus analogique que numérique !

programme scientifique

Dans un flux en direct très animé dirigé par la modératrice Kerstin Sterz et les membres du conseil d'administration de la DGAO, un total de 16 conférenciers internationaux de haut niveau ont présenté leurs dernières découvertes sur le sujet : "L'orthodontie d'alignement entre la science et la pratique" pendant une journée entière.

Après une courte introduction à l'espace virtuel 3D du congrès par le président de la conférence Dr. Julia Haubrich et Mme Kerstin Sterz ont ouvert le président de la DGAO, Prof. em. docteur Rainer-Reginald Miethke, le 1er congrès virtuel d'orthodontie aligner. Dans son discours d'ouverture, il a souligné que la tristesse et la joie vont souvent de pair : Aussi triste que soit la fin de la planification préliminaire d'un congrès analogique, le 1er congrès virtuel pourrait désormais suivre son cours dans la joie.

Avec un aperçu complet du marché actuel des scanners, Dr. Ingo Baresel, co-fondateur de la Société allemande pour les impressions numériques orales (DGDOA), a enfin été le premier intervenant du programme scientifique.

Dans une étude prospective multicentrique, le Prof. Dr. Karl-Friedrich Krey de l'Université de Greifswald a ensuite présenté la réalité biologique des mouvements dentaires planifiés par ordinateur avec des gouttières.

docteur Dietmar Zuran de Vienne a montré les avantages et les inconvénients des systèmes d'alignement individuels dans son aperçu clair.

Parlant d'Italie, Achille Farina a présenté une procédure hybride d'alignement efficace pour les mouvements nécessaires des racines dentaires.

La doctorante Sophia Weber de l'Université d'Ulm a présenté une autre contribution universitaire avec son travail sur la comparaison biomécanique de différentes modifications d'aligneurs afin de déplacer physiquement les incisives.

Enfin, la matinée s'est terminée avec le Dr. Tommaso Castroflorio également d'Italie. Dans sa présentation, il a présenté les possibilités qu'offrent les gouttières pour les patients présentant une béance et le rôle que jouent les différentes formes d'attache à cet égard.

Après une visite détaillée de la foire, un autre italien a ouvert l'après-midi. Prof. Dr. Vincenzo D'Antò a discuté de la biomécanique des aligneurs dans le traitement des patients de classe II.

Les aligneurs imprimés ou sur feuille dans des conditions in vitro ont ensuite fait l'objet du Prof. Dr. Margit Pichelmayer de l'Université de Graz.

docteur Akim Benattia de France a relevé le défi de traiter les patients avec des aligneurs en cabinet.

docteur Julia Haubrich a utilisé de nombreux exemples pour montrer la nécessité d'un traitement interdisciplinaire en orthodontie par aligneurs dans des situations de traitement complexes.

Seamless ou le courage de laisser des trous ? Cette question est allée au Dr. Thomas Drechsler sur la gestion clinique des lacunes dans la thérapie par aligneurs.

docteur Kamy Malekian de Madrid s'est occupé du traitement préventif des canines incluses en prépuberté.

La question du Dr. Jörg Schwarze était «Réduction interproximale dans la thérapie par aligneurs. Le mal nécessaire ou la clé pour de meilleurs résultats ? »

Le contrôle de la croissance avec des aligneurs a été traité par le Dr. Philip Scheurer de Suisse dans une étude comparative.

Dans sa présentation, Stephan Peylo a expliqué comment les traitements d'alignement peuvent être simplifiés grâce à l'utilisation de remèdes ou de techniques hybrides.

La conclusion du programme scientifique appartenait à nouveau à un conférencier italien, le Dr. Ferrucio Torsello. Dans sa présentation, il a évalué différents aligneurs pour différentes indications.

Prix ​​scientifique DGAO 2020

Pour plus de détails sur le prix scientifique, nous renvoyons au communiqué de presse séparé.

exposition industrielle

L'année dernière a été particulièrement difficile pour les exposants de l'industrie dentaire, car il n'y avait pratiquement aucune possibilité d'entrer en contact direct avec les clients. A cet effet, la DGAO a trouvé un partenaire compétent en VRtual-X, qui a proposé aux exposants un espace de présentation attrayant avec un centre d'exposition élaboré. Sur un total de 10 stands, les visiteurs professionnels ont pu, grâce au multimédia, s'informer des derniers développements pendant les pauses et établir un contact direct grâce aux fonctions de chat.

Les trois sponsors platine ont également proposé des ateliers parallèles. Align Technology a montré le scanner iTero® Élément du flux de travail orthodontique quotidien tout en faisant de l'orthodontie numérique et Straumann® ont présenté leurs produits ClearCorrect™, ClearPilot™ et Dental Monitoring. La société Ormco™ a présenté les nouvelles possibilités de son système d'alignement Spark™ pour une meilleure prévisibilité dans les traitements complexes.

Conclusion et perspectives

A la fin de la conférence, le Président de la Conférence, Dr. Julia Haubrich remercie chaleureusement tous les intervenants pour leurs soumissions, qui n'ont malheureusement pas toutes pu être prises en compte en raison du grand nombre et du temps limité, aux nombreux participants qui ont contribué au succès d'un congrès unique avec leur inscription et aux exposants qui ont pris le risque d'innover ; Sans leur soutien financier, le dernier congrès n'aurait pas été possible sous cette forme.

Aussi réussi que soit ce congrès virtuel, l'ensemble du conseil d'administration de la DGAO se réjouit de l'année à venir, lorsque le Gürzenich à Cologne rouvrira ses portes du 18 au 19 novembre et que le 7e congrès scientifique pour l'orthodontie aligner pourra à nouveau y avoir lieu .

Le communiqué de presse complet :

 Communiqué_Virtuel_DGAO-Congrès_2020.pdf (162 Ko)

Dans quelle mesure ce message vous a-t-il été utile?